Comment je pars à l’international

 

Partir à l’étranger en situation de handicap ? C’est compliqué, mais c’est possible ! La clé d’un séjour réussi, c’est la préparation en amont, de tous les aspects (administratif, médical, financement…). Votre Référent Handicap et le service international de votre école vous accompagnent dans la préparation de votre séjour d’études à l’étranger.

 

  • Comment je me prépare au voyage ?

Pour préparer votre voyage à l’étranger, il ne faut pas s’y prendre à la légère ! Il est recommandé aux étudiants qui souhaitent vivre cette expérience de se préparer longtemps à l’avance. Faites part de votre projet à votre directeur de programme ainsi qu’à votre Référent Handicap le plus tôt possible. Ensemble, vous pourrez établir le projet qui correspond le mieux à vos aspirations et aux contraintes liées au handicap. Certains étudiants n’hésitent pas à repousser leur voyage de 6 mois ou 1 an afin d’être vraiment prêts le jour du départ.

Plus la destination est lointaine, plus les contraintes sont importantes : lorsque vous avez choisi une université, pensez à vérifier son accessibilité aux personnes handicapées. Pensez aussi à étudier les équipements et services disponibles dans la ville et le pays choisis ! En effet, certains pays ne sont encore pas du tout adaptés pour le handicap, que ce soit au niveau des mentalités ou des infrastructures.

  • Organiser un voyage en Europe

De par sa proximité, géographique et culturelle, l’Europe est un choix judicieux pour effectuer une mobilité en situation de handicap. Le programme européen d’échange Erasmus+ prévoit un accompagnement particulier pour les étudiants en situation de handicap souhaitant effectuer un séjour étudiant en Europe. Votre Référent Handicap vous accompagne sur la préparation de votre dossier et l’obtention de la bourse de mobilité.

 

  • Le programme Erasmus+ et la mobilité des individus en situation de handicap

Le programme Erasmus+ accorde une attention toute particulière à l’accueil, à l’orientation et au soutien pédagogique et technique et surtout aux surcoûts liés à la mobilité des individus en situation de handicap. Il s’agit de faire en sorte que tout individu profite pleinement de son expérience de mobilité européenne.

Pour répondre aux besoins spécifiques de l’étudiant en situation de handicap pendant sa mobilité, l’octroi d’un financement complémentaire en plus de la bourse de mobilité Erasmus+ vise à en faciliter sa participation.

Afin de préparer au mieux votre période de mobilité Erasmus+, vous devez compléter le formulaire de demande de fonds complémentaires que vous adressera le service des Relations internationales de votre établissement afin que vous indiquiez les coûts supplémentaires liés à votre handicap. Votre Référent Handicap est présent pour vous accompagner dans cette démarche.

Les coûts éligibles à un complément de financement peuvent être divers : hébergement spécifique, assistance d’un accompagnateur pendant le voyage, suivi médical, soutien matériel, aide à domicile ou encore auxiliaire de vie.

 

  • Une fois sur place

Même si vous êtes loin, le Référent Handicap reste votre interlocuteur principal, en plus du coordinateur international de votre école. Vous serez en contact régulier afin d’assurer le bon déroulement de votre séjour. Vous devez le contacter pour toute situation problématique afin de régler le problème au plus vite.

Le service handicap ou relations internationales sur place sera présent pour vous accompagner au quotidien et pour mettre en place les aménagements nécessaires au bon déroulement de votre scolarité. Cependant, ce n’est pas toujours le cas. C’est pourquoi, la préparation et la prise de contact avec les interlocuteurs sur place en amont sont essentielles.

L’entraide entre étudiants est également une aide précieuse. Partir avec des amis, être en colocation, ou avoir des partenaires de classe aidants peut être un vrai plus dans les situations de vie courante. Cela vous permettra également de profiter au plus de la vie étudiante et de l’intégration à la vie scolaire et à la culture de votre pays d’accueil.

 

En amont, vous pouvez également vous renseigner sur les conditions d’accessibilité d’un certain nombre d’établissements à l’international.

Vous pouvez notamment vous appuyer sur la carte interactive élaborée par le réseau étudiant ESN France ou vous rendre directement sur https://mapped.eu/.